Conseil des déléguées et délégués

Le conseil des déléguées et délégués (CD) est l’autorité suprême du syndicat. Il est composé des représentants élus dans chaque école ou centre ainsi que des membres du conseil d’administration.

Le CD détermine les politiques, le plan d’action et les priorités et il voit à la saine gestion financière du syndicat. Il se penche également sur des enjeux de la vie pédagogique et professionnelle ainsi que sur des enjeux en matière de relations du travail.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration (CA) s’assure de la saine gestion du syndicat, du suivi des affaires courantes, il confie des mandats aux élus et il voit à l’organisation d’instances et d’actions de mobilisation.

Le conseil d’administration est constitué de huit (8) membres :

  • Une (1) présidence et un (1) secrétaire-trésorier élus au scrutin universel des membres du syndicat;
  • Deux (2) vice-présidences élues au scrutin universel des membres de leur zone : des Monts-et-Marées et des Phares.
  • Quatre (4) représentants de secteur élus au scrutin universel des membres de leur secteur respectif : Matanie, Mitis, Neigette et Vallée.

Les membres du conseil d’administration sont :

Jean-François Gaumond, président

Sylvain Roy, secrétaire-trésorier

Sylvie Lefebvre, vice-présidente de la zone des Phares

Nicolas Fournier, vice-président de la zone des Monts-et-Marées

Anne Normandeau, représentante du secteur Neigette

Claire-Hélène Gagnon, représentante du secteur Vallée

Marie-Ève Doucet, représentante du secteur Mitis

Vacant, représentant du secteur Matanie

 

 

 

 

 

 

Les comités

Le conseil des déléguées et délégués confie certaines responsabilités à des comités statutaires qui lui rendent des comptes :

  • Comité d’élection
  • Comité de finances et du fonds d’entraide syndicale
  • Comité des statuts et règlements

En plus de divers comités issus de la convention collective ou d’ententes (calendrier scolaire, EHDAA, insertion professionnelle, perfectionnement et SST) le conseil d’administration peut également s’appuyer sur l’apport des comités non statutaires :